Vos frais de port OFFERTS sans minimum d'achat.

L'histoire de l'indigo, à l'origine du jeans ...

 

Le bleu a toujours été une couleur inspirante, vénérée par les Egyptiens pharaoniques, elle inspire la peur chez les Touaregs d’où les « hommes bleus », la divinité Krishna dans l’Hindouisme ou la royauté durant l’époque des Rois du Moyen-Âge dont on disait qu’ils avaient le sang bleu…

 

Mais c’est la teinture d’Indigo, un dérivé de bleu, qui a inscrit dans la légende le fameux Blue jeans. Le véritable Indigo est théoriquement un bleu sombre et violacé voire rougeâtre, extrait des feuilles de l’Indigotier ou Indigofera Tinctoria originaire d’Asie tropicale. Sa couleur est très profonde et intense, les pigments sont environ 20 fois plus actifs.

 

L’Inde est le berceau de l’Indigo, elle en a inspiré son nom, Indi-Go en anglais « Vient d’Inde ». Mais son usage date de 2 500 ans avant JC, au temps des Egyptiens où on travaillait l’Indigo sur le cuir ou le bois. Les Touaregs en font un symbole d’appartenance, leurs vêtements sont entièrement teint à la teinture d’Indigo.

 

Les Incas avaient eux-aussi un goût très prononcé pour l’Indigo qu’on retrouve sur des pagnes, des manteaux, des oeuvres d’Art ou des maisons.

 

En Chine, l’Indigo est une couleur prisée par les minorités, sous l’impulsion de Mao, la Chine adopte l’Indigo comme couleur unique de l’habit traditionnel ouvrier et paysan. 

 

Au Japon, l’Indigo est la couleur des costumes d’apparats des Samouraïs. Là encore une sorte de divinité plane sur cette couleur. 

 

C’est à la fin du 19ème siècle, que le fils d’Indigo, teint à Gênes, va servir à tisser la fameuse toile Denim et que ce bleu de Gênes va devenir le mythique « Blue Jeans » que vous portez aujourd’hui quotidiennement.

 

 

Posted in: Tagged: